Inclinaison d’une toiture : que dit la règlementation ?

Vous démarrez la rénovation ou la construction de votre maison. Avant d’entamer les travaux sur la charpente, vous vous posez des questions sur le type de toiture à adopter.
Un toit plat procure un style moderne à la maison tandis qu’un toit avec pentes lui offre un charme intemporel. L’inclinaison d’une toiture facilite l’évacuation de l’eau de pluie et permet l’ajout de lucarnes.
Des normes concernant l’angle des pans de toit existent ? Elles indiquent les éléments qui entrent dans le calcul des pentes de toitures.
Il est en fonction du type de couverture, de la zone d’habitation ou encore de la situation géographique de la maison. Découvrez ci-après les informations utiles à votre projet.

Prévoir une pente pour son toit : quelles sont les normes

La toiture est essentielle pour une maison. Les travaux qui la concernent doivent être réalisés avec soin.

Éléments constitutifs d’une toiture

Le toit de votre maison résulte d’un assemblage d’éléments dont en voici les principaux :

  • une charpente ;
  • une couverture en tuile, ardoise ou autres matériaux ;
  • une couche d’isolation ;
  • un écran sous-toiture pour assurer l’étanchéité du toit.

Toit en pente : se référer aux DTU

La pente d’une toiture aide à préserver la charpente et à éviter des problèmes d’étanchéité. Le calcul de l’inclinaison d’une toiture est réalisé selon les normes consignées dans les DTU.
Vous décidez de réaliser vous-même les travaux sur la toiture ? Calculez avec soin le degré d’inclinaison du toit. Mesurez la longueur de votre toiture sur plan ou à l’aide d’un mètre ruban. Elle est supérieure à douze mètres ? Faites réaliser une étude particulière pour déterminer la pente de toit nécessaire : les normes contenues dans les DTU ne couvrent pas ce cas.

Inclinaison minimale d’une toiture : les éléments à prendre en compte

La pente d’une toiture s’exprime en pourcentages ou en degrés. Elle dépend de trois éléments.

La situation géographique de la maison

Votre maison se trouve dans une situation protégée lorsqu’elle est à l’abri du vent. Lorsque la construction est située dans un endroit à faible pente, elle est en situation normale. Vous êtes en situation exposée lorsque votre maison est livrée aux quatre vents.

La zone d’appartenance de l’habitation

Dans les normes de construction, 3 zones d’application pour les pentes de toiture sont décrétées.

  • La zone 1 est située à moins de 40 km de la côte et à 200 mètres au-dessus du niveau de la mer.
  • La zone 2 se trouve entre 20 et 40 km de la côte et à une hauteur comprise entre 200 et 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.
  • La zone 3 est à 20 km de la côte maximum et plus de 500 m au-dessus du niveau de la mer.

Les matériaux de couverture utilisés

Chaque type de matériau possède des caractéristiques propres. Veillez à adapter l’angle des pentes à la couverture du toit.

  • Une toiture recouverte d’ardoise nécessite une pente d’au moins 26 %.
  • Votre maison est dotée d’une couverture en chaume ? La pente minimale du toit doit être comprise entre 35 et 45 %.
  • Vous avez une toiture en tuile. Prévoyez un angle de pente de 13 à 45 % minimum : les tuiles plates demandent une plus forte pente que les tuiles « canal ».
  • La couverture de votre toit est en zinc ? La pente à prévoir est comprise entre 5 et 20 %.

Qu’en est-il d’une maison à toit plat ?

Un toit plat dispose d’une pente. Sans elle, l’eau stagne sur votre toiture-terrasse et créée à force des problèmes d’infiltration dans la maison. La pente d’une toiture plate est faible. Elle est en général de 1 ou 2 %.
Vous avez un projet de toit plat pour votre maison ? Prévoyez une évacuation horizontale d’eau de pluie pour assurer l’étanchéité de la toiture.
D’autres éléments entrent dans la détermination de la pente minimale d’une toiture : sa surface, la hauteur de la construction ou encore le nombre de pans.

Changer l’inclinaison d’une toiture : comment procéder

Vous avez besoin de créer une pièce supplémentaire dans la maison. Mais comment relever la hauteur sous-toiture pour disposer de combles aménageables ? Une des solutions consiste à modifier la pente de votre toit. Elle peut être réalisée lors des travaux de rénovation de la charpente.
Plusieurs étapes sont à suivre :

  • Déposer la couverture et le matériau d’isolation.
  • Construire une nouvelle charpente.
  • Mettre en place l’isolation appropriée.
  • Remettre la couverture sur le toit.

Le prix d’un rehaussement de pente est de 100 euros le mètre carré en moyenne. Demandez plusieurs devis avant de choisir votre couvreur.

L’inclinaison de toiture, même faible, est indispensable dans une construction. Quel que soit le type de toit choisi, assurez-vous que le calcul de la pente s’effectue en fonction des normes des DTU.
Vous avez besoin d’une hauteur sous-toiture supplémentaire pour aménager des combles ? Il est possible de faire réaliser des travaux pour modifier la pente d’un toit.