Calculs pour la mesure de l’angle ou pourcentage d’une pente

Le calcul de l’inclinaison d’une toiture est indispensable aux travaux de construction et rénovation d’une couverture. Les DTU imposent des normes en instaurant une pente minimale par zone climatique et par type de matériau. Les calculs de l’angle et du pourcentage des pentes s’opèrent en fonction de la hauteur et la largeur horizontale des pans.
Quelle formule appliquer pour calculer l’inclinaison des pentes d’une charpente en degrés ? Quelle formule permet de calculer la pente d’une toiture en pourcentage ? Pourquoi calculer l’inclinaison d’une toiture ? Apprenez comment effectuer les calculs de pentes.

Comment calculer l’inclinaison de ma toiture ?

Calculer la pente du toit de votre maison est obligatoire pour réaliser des travaux de construction ou rénovation.
Il existe trois formules pour calculer l’inclinaison d’une toiture. Deux éléments sont nécessaires au calcul : la hauteur des pans et la largeur horizontale des pans.
Comment bien prendre la mesure des pans ? Retrouvez chaque formule pour calculer le pourcentage, les degrés et les conversions entre pourcentage et degrés.

Comment bien prendre la mesure des pans ?

La hauteur des pans est la distance entre le haut de l’arête et le bas du toit.
La largeur des pans est la distance entre leurs extrémités à l’horizontale.
Dans les formules suivantes, nous allons calculer les inclinaisons des toitures en utilisant les termes suivants :

  • P, qui désigne l’inclinaison de la pente en % ou ° ;
  • H, qui désigne la hauteur du pan de toit en mètre ;
  • L, qui désigne la largeur du pan de toit en mètre.

Comment calculer le pourcentage des pentes de toitures ?

Pour calculer la pente d’un toit en pourcentage :

  1. Divisez la hauteur du pan par sa largeur.
  2. Multipliez ce nombre par 100.

Plus clairement la méthode de calcul est : P % = 100 * H/L.

Comment calculer la pente d’un toit en degrés ?

Calculer la pente d’un toit en degrés requiert la fonction trigonométrique arc tangente, codifiée ATAN. Sur une calculatrice, elle correspond à la fonction Arctan.

  1. Divisez la hauteur du pan par sa largeur.
  2. Calculez l’arc tangente de ce nombre avec la fonction Arctan. Vous obtenez la valeur ATAN. Le calcul utilise également la valeur de Pi.
  3. Suivez enfin la méthode de calcul suivante : P ° = 180 * ATAN (H/L)/

Comment convertir les degrés en pourcentages et inversement ?

La méthode pour calculer le pourcentage d’inclinaison d’une pente à partir de son degré est 😛 % = TAN (P °/180 * =)
La méthode pour calculer le degré d’inclinaison d’une pente à partir de son pourcentage est : P ° = ATAN(P%/100) * 180/

Pourquoi calculer l’inclinaison d’une toiture ?

Le calcul de la pente d’une charpente garantit l’étanchéité et la solidité du toit de votre maison. Les DTU édictent des normes pour la bonne évacuation de l’eau pluviale sur le toit et le choix du matériau de couverture.
Quelles sont les normes selon la zone climatique ? Quelle est la réglementation selon les types de matériaux ?

Les normes de pente minimale selon la zone climatique

La France métropolitaine est divisée en trois régions climatiques réglementant les pentes minimales à observer. Elles sont définies par leur degré d’exposition à la pression exercée par les éléments sur la toiture. C’est-à-dire l’exposition à l’eau, l’enneigement, la force des vents et le niveau au-dessus de la mer.
On détermine ses trois zones de la plus protégée à la plus exposée :

  • La maison est en situation protégée, ou zone 1. Elle est à plus de 40 km de la côte ou située à moins de 200 m au-dessus du niveau de la mer.
  • La maison est en situation normale ou zone 2. Elle est en plaine, entre 20 et 40 km de la côte ou située entre 200 et 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.
  • La maison est en situation exposée, ou zone 3. Elle est à moins de 20 km de la côte ou située à plus de 500 m du niveau de la mer. C’est-à-dire sur une falaise.

Les normes de pente minimale selon le type de matériau

Il existe des pentes minimales qui conditionnent le choix des matériaux dans trois cas :

  • la toiture en chaume exige une pente minimale de 40 % ;
  • la toiture en shingle exige une pente minimale de 20 % ;
  • la toiture en tuiles exige une pente minimale de 20 %.

Sachez que si vous envisagez une toiture en tuiles, le degré de pente minimal varie selon la forme.

Comme vous le constatez, calculer la pente d’une toiture est complexe. Notez que les sinistres causés par un mauvais calcul ne sont pas pris en charge par les assurances. Pour éviter toute erreur de calcul, faites appel à une entreprise de couverture. L’étanchéité, la résistance de votre toit et la sécurité des habitants de la maison en dépendent.

La toiture vue par les professionnels