Quels critères retenir pour choisir les épis de toit?

Il existe plusieurs éléments de décoration pour embellir votre toiture et, par conséquent, votre maison. Parmi les ornements, vous trouvez le lambrequin, le dessous de toit, l’avant-toit et l’épi de toit.
Les épis de toit ont fait leur apparition dès le XIe siècle sous forme de pot de terre cuite pour assurer l’étanchéité des maisons. Au fil des siècles, ces pièces ornementales sont devenues de vrais éléments de décoration.
Pour choisir un épi de faîtage, les professionnels vous proposent des modèles standards ou des créations sur mesure à des prix variables. La diversité des formes et des matériaux vous permettra de trouver un modèle adapté à votre maison.

Épis de toit : pourquoi choisir cet ornement?

L’épi de toit est également appelé épi de faîtage ou poinçon. Composé de plusieurs éléments, cet accessoire assure à la fois l’étanchéité et la décoration de votre couverture de toit.

Quels sont les éléments des épis de toit?

Les épis de toit sont composés de quatre pièces :

  • la base de l’épi;
  • la tige de support;
  • le filetage;
  • l’épi.

La tige se fixe sur la charpente de la maison. Sur cette tige s’enfilent la base, le filetage et l’épi. La forme de la base peut être ronde pour une toiture en cône ou de quatre pans pour une toiture de deux pans.
Des girouettes ou des points cardinaux peuvent être ajoutés aux épis de toit. Il s’agit alors de composition.

L’épi de toit : un élément d’étanchéité

La plupart du temps, l’épi de faîtage se place au-dessus d’un poinçon, soit à l’extrémité d’un faîtage (sur des tuiles faîtières) soit à la pointe d’une toiture en dôme ou conique.
Cette pièce ornementale est considérée comme un élément d’étanchéité, car elle protège la zone de jonction sensible à l’humidité. D’ailleurs, au XIe siècle, c’était sa seule fonction. À cette époque, les épis de toit étaient des pots de terre cuite renversés.

L’épi de toit : un élément de décoration

Outre le fait d’assurer l’imperméabilité des toitures, l’épi de toit présente également l’avantage de les embellir.
Les épis de toit font partie intégrante du patrimoine de la France. Ces ornements se trouvent surtout sur des bâtiments anciens, des églises, des pigeonniers et sont moins présents sur les constructions contemporaines. Ils apportent de l’élégance à une maison. Le modèle choisi représente souvent la région ou la personnalité du propriétaire.

Modèle, matériau et prix : 3 critères pour choisir un épi de toit

L’épi de faîtage se choisira selon l’architecture de votre bâtiment, qu’il soit ancien ou neuf, et la configuration de la toiture.
Vous pouvez opter pour un modèle standard d’après un catalogue de produits. Une alternative est de faire appel à un spécialiste de l’art ornemental pour une création sur mesure.

Le modèle de l’épi de faîtage

Pour choisir votre épi de toit, vous disposez de plusieurs formes et modèles. Cela peut être un simple épi, un épi de contrepoids, une girouette ou une rose de vents.
Les épis sont également composés d’embases. Celles-ci prennent des formes et des dimensions différentes. Ces pièces ornementales peuvent être coniques, hexagonales, cubiques, octogonales. De même, elles peuvent représenter un animal (un coq, un chat, un cheval…), un végétal (une pomme de pin…), un symbole, un métier ou encore un personnage.

Le matériau de l’épi de faîtage

Comme nous l’avons vu précédemment, les épis de toit ou de faîtage sont utilisés depuis plusieurs siècles et font partie du patrimoine de la France.
Autrefois, l’épi de toit était une poterie en terre cuite. Au fil des siècles, d’autres matériaux ont été utilisés pour fabriquer des épis de toit, comme le métal et la faïence. Désormais, les épis de faîtage sont réalisés en fer, cuivre, zinc naturel, plomb, inox, faïence émaillée, céramique, verre et terre cuite vernissée. Le choix du matériau dépendra de plusieurs éléments tels que le modèle, le budget…
Sachez que si vous envisagez de poser un épi de toit en terre cuite ou en faïence émaillée, l’ornement sera bourré de chiffons imbibés d’huile afin de protéger ces matériaux du gel.

Les prix des épis de toit

Les prix des épis de toit varient selon la forme, le matériau, la décoration, la hauteur ou encore le diamètre du modèle. Les prix des épis de faîtage sont compris entre 50 € et 500 €. Leurs origines — des articles d’un catalogue, une rénovation d’un épi ancien ou une création sur mesure d’un ornement — ont un impact sur la variation des tarifs.
Si vous recherchez des ornements standards en zinc, plomb, cuivre… vous trouverez ces produits chez un charpentier ou un couvreur à des prix abordables.
En revanche, si vous souhaitez un épi original et unique composé de faïence, il est conseillé de s’adresser à une entreprise de poterie, un ornemaniste ou un dinandier. Ces professionnels sont spécialisés dans la création d’ornements pour toiture. Étant donné que ce sont des pièces uniques fabriquées artisanalement, les prix sont plus élevés.

Quel que soit le modèle d’épi de toit choisi, il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel pour la pose afin que l’étanchéité de la toiture soit respectée.

La toiture vue par les professionnels